Monteperdido

Monteperdido

Agustin Martinez

Actes Sud

  • 9 novembre 2017

    Espagne, policier

    Que ce mont reste bien perdu car il s’y passe des horreurs. Le récit débute quand Ana, fillette disparue à l’âge de 11 ans avec son amie Lucie, réapparaît à la suite d’un accident de voiture.

    Est-ce son ravisseur qui s’est tué en voiture, ou son sauveur ?

    Deux enquêteurs de Madrid sont dépêchés sur les lieux, dans ce village reculé des Pyrénées où la neige bloque tout pendant les 6 mois d’hiver.

    Difficile de faire parler les villageois, dont certains ont été accusés de l’enlèvement 5 ans auparavant.

    Vous l’aurez compris, le climat est glauque, le décor peu hospitalier. Mais ce roman qui multiplie les chausses-trappes est passionnant. Un peu lent, parfois, comme si le temps s’était arrêté à Monteperdido.

    Une ambiance qui vous poursuit une fois le livre refermé.

    Pas certaine de vouloir aller visiter cette partie des Pyrénées espagnol, mais je lirai d’autres polars de cet auteur, c’est certain.

    L’image que je retiendrai :

    L’omniprésence des biches dans la forêt, et que les personnages mangent parfois.


  • par (Libraire)
    28 juin 2017

    Oppressant et très réussi

    Un roman oppressant tant par son intrigue que par l’atmosphère qui se dégage de ce petit village enclavé des Pyrénées, au nom évocateur, Monteperdido. Deux petites filles ont disparu et cinq ans plus tard l’une d’entre elles réapparaît dans des circonstances mystérieuses sans que l’on sache ce qu’il est advenu de l’autre. Les personnages qui se croisent tout au long de l’histoire sont inquiétants mais au-delà, il y a une trame solide et un final qui nous surprend aussi brutalement qu’un orage dans les montagnes qui servent de décors à ce roman très réussi.