Les Doigts rouges

Les Doigts rouges

Keigo Higashino

Actes Sud

  • 24 août 2018

    Japon, policier

    Huitième roman du maître du polar japonais, je plonge avec délice dans cette double énigme : pourquoi Kaga ne veut pas voir son père mourant, alors que son cousin Matsumiya va tous les jours le voir.
    Et puis qui a étranglé la petite fille ? Si nous lecteur le savons dès le début, il nous tarde de savoir comment Kaga va trouver le coupable.
    Un roman avec un adolescent perturbé qui n’assume pas, une mère qui idolâtre son fils, un mari qui ne fait attention à rien, même pas à sa vieille mère.
    Un roman sur l’essentiel respect des aînés.
    L’image que je retiendrai :
    Celle de la pièce aux tatamis où tout se joue.

    https://alexmotamots.fr/les-doigts-rouges-keigo-higashino/


  • par (Libraire)
    15 mai 2018

    Maehara Akio était loin de s'imaginer que sa journée allait se terminer de cette manière. Alors qu'il est encore au travail, sa femme l'appelle, lui demandant de rentrer immédiatement à la maison. Arrivé chez lui, il découvre avec effroi le corps d'une fillette assassinée dans son jardin. Son fils de 14 ans est l'auteur de ce crime. Afin de protéger sa famille, Akio décide de cacher la dépouille de l'enfant dans des toilettes publiques. Lorsque le cadavre est découvert, c'est Kaga Kyoichiro qui se charge de l'enquête.
    L'auteur parvient avec habileté à mener deux récits en parallèle et entremêler deux points de vue : celui du père du coupable et celui du policier. Commence alors un véritable dilemme pour le lecteur, qui se sent tiraillé entre les deux protagonistes. Higashino parvient avec brio à nous manipuler. Il retranscrit parfaitement le raisonnement et l'intuition de chacun de ses personnages.
    "Les doigts rouges" est un roman noir remarquable, à l'atmosphère étrange et pesante, dont l'énigme bien ficelée vous prendra totalement au dépourvu.


  • par (Libraire)
    21 mars 2018

    Le triomphe de la lâcheté...

    Le maître nippon du suspense est de retour avec un roman dérangeant et tout en finesse, dans lequel se délitent les valeurs traditionnelles alors que perdure la pression sociale. Famille ordinaire et préoccupations anodines, pesanteur du qu'en-dira-t-on et secrètes rancœurs : Keigo Higashino nous plonge dans l'atmosphère feutrée du crime familial, et dans les secrets de la manipulation psychologique. Il parvient comme d'habitude à rendre le dénouement inéluctable et pourtant inattendu, dans une enquête menée par un policier japonais passé maître dans l'art d'exploiter les silences...