Cyberfatale

Cyberfatale

Cepanou

Rue de Sèvres

  • par
    1 décembre 2018

    Lorsque la photo du président de la République Française en position délicate -et drôle- apparaît sur des sites internet, la cybersécurité est attaquée et sur les dents. Il lui faut trouver vite le point faible, et l'auteur de l'attaque virale. C'est dans cette ambiance tendue que la lieutenant Leroux est nommée au Balardgone, le centre stratégique de la cyberdéfense. Pour tenter de calmer le jeu, la conseillère en communication de la présidence propose qu'un journaliste de la célèbre émission "Envoyé crucial" puisse enquêter en toute indépendance dans les lieux-saints.

    Cet album, authentique fiction, plonge dans les arcanes du Web, des hackers et des cybers flics ou en l’occurrence militaires. Car depuis quelques années, il n'a échappé à personne que les menaces, les intimidations de certains pays envers d'autres naissent sur le Web et sont très réelles, bien que virtuelles. C'est cela que Clément Oubrerie dessine, fort bien d'ailleurs, un trait classique, efficace, expressif. Cépanou scénarise. Cépanou est un collectif de scénaristes experts, anonymes et très informés, il se dit même que l'un des membres œuvre au sein de la cyberdéfense.

    Très bonne bande dessinée au sujet on ne peut plus moderne. On rit aux blagues potaches, aux tentatives du journaliste de charmer et tirer des informations de la lieutenant Leroux. On peut frémir également devant l'évolution de l'intrigue qui prouve que le progrès technologique apporte aussi son lot de faiblesses voire de failles. C'est très bien vu et le côté comédie finit d'emporter mon adhésion à cet album qui eût pu sembler austère et technique traité différemment. C'est le tome 1, donc tome 2 sans doute il y aura... Cool !