L'année du lion

Deon Meyer

Points

  • par (Libraire)
    31 juillet 2022

    Peut-on reconstruire une humanité plus humaine quand tout a explosé ???

    Deon Meyer nous offre là un très bon roman dystopique qui rompt avec ses polars précédents et qui a pour personnages principaux un père, Willem Storm, et son fils, Nico.
    L'histoire se déroule en Afrique du Sud, pays natal de l'auteur. A la suite d'un virus mortel ayant touché les 9/10ème de l'humanité, Willem, nourri par les philosophes et d'un optimisme sans faille, souhaite créer en partant de zéro une communauté sur des bases humanistes. Sa femme a disparu pendant l'épidémie et il ne sait pas si elle a survécu.
    Au milieu d'un chaos sans nom et d'une violence qui commence à se propager partout, se raccrochant à ce projet fou, il décide donc d'emmener Nico, leur fils adolescent, dans un coin du pays qu'il sait propice à la création d'un nouveau lieu de vie qu'il veut multiethnique.
    Chemin faisant, ils vont placarder des affichettes à destination de ceux et celles qui voudraient les rejoindre pour les aider à former cette communauté rompant avec les valeurs marchandes et égoïstes qui dominaient jusque-là...
    Nico est le narrateur de ce périple dès le début du roman et raconte leur histoire alors qu'il est proche de la cinquantaine. Son récit va aussi être celui de la recherche du meurtrier de son père, abattu bien des années auparavant ; le thème de la reconstruction post-apocalyptique va se doubler d'une enquête policière, le tout étant extrêmement bien construit avec de nombreux personnages forts et des réflexions variées sur l'humain et ses travers.
    Un roman coup de cœur !