• par (Libraire)
    30 décembre 2019

    Un texte important !

    Voilà un texte à ranger dans votre bibliothèque à côté de "Matin Brun". Il se lit en une heure et vous marquera à coup sûr.
    Adoptant la forme du conte, l'auteur nous décrit l'horreur de la Shoah mais il met aussi en lumière le courage et l'amour qui ont sauvé des vies. A lire absolument et à offrir sans modération.

    Laëtitia


  • par (Libraire)
    28 août 2019

    Si "six étoiles" était possible

    On n'a jamais dit que les contes devaient être mignons, tendres et jolis. Bien au contraire, en décrivant le monde tel qu'il peut être, ils aident à grandir et à comprendre. Ici, on ne peut que saisir l'indicible, pleurer en silence et œuvrer pour un monde fait d'amour : parce qu'on a tous un cœur qui bat.


  • par (Libraire)
    21 mars 2019

    Incroyable.

    Un conte merveilleux qui évoque un des plus horribles et plus inhumains moments de l'Histoire : La Shoah.

    C'est avec grand talent que l'auteur nous embarque dans ce récit qui nous remue au plus profond de nous-même.

    Coup de cœur de Marie.


  • par (Libraire)
    13 mars 2019

    L'Amour, cette petite marchandise si précieuse

    Un conte, selon le dictionnaire Larousse, est un récit en général assez court, de faits imaginaires.
    C’est bien un conte que nous offre Jean-Claude Grumberg : un court récit retraçant le parcours de personnages anonymes, si pauvres, aux prises avec l’horreur d’une guerre monstrueuse, et qui tentent de faire triompher l’Amour et l’humanité, malgré le dénuement et la peur.
    A lire absolument.


  • par (Libraire)
    26 février 2019

    Il était une fois un texte terrassant, précieux, subjuguant. Il s'appelle « La plus précieuse des marchandises », est écrit par Jean-Claude Grumberg. C'est une lecture qui, indéniablement, vous submergera d'émotion, de reconnaissance tant elle est puissante. Sa forme est le conte, un conte sur la Shoah qui rappelle à tous ce qui a été et surtout qui tend à nous transmettre l'idée force, nécessaire, salutaire que, quoiqu'il arrive l'amour, « voilà la seule chose qui mérite d'exister dans les histoires comme dans la vraie vie. L'amour , l'amour offert aux enfants, aux siens comme à ceux des autres. L'amour qui fait que, malgré tout ce qui existe, et tout ce qui n'existe pas, l'amour qui fait que la vie continue ».
    Il était une fois un texte admirable, qui s'inscrit et s'inscrira, sans aucun doute, comme une référence de la littérature œuvre de mémoire, de simplicité et de beauté.


  • par (Libraire)
    22 février 2019

    Un conte sur la shoah… est-ce possible? Grumberg adopte cette forme merveilleusement bien pour mieux nous faire appréhender la réalité des persécutions. Mais c'est aussi un beau message d'espoir, la lumière qui surgit du noir. Indispensable !


  • par (Libraire)
    8 février 2019

    Pour un gorgeton de lait de chèvre

    Jean-Claude Grumberg est un conteur efficace.
    D'une langue fluide, aux accents de joie et de douleur d'une simplicité dévorante, il raconte une histoire d'amour.
    L'amour d'une pauvre bûcheronne pour une marchandise tombée d'un train qui filait dans la neige. L'amour d'un père pour qui l'abandon de son enfant semblait le seul moyen de le sauver, et d'entretenir son propre espoir.
    Écho à l'histoire familiale de son auteur, devoir de mémoire des déportations juives, ce conte est un appel à la tolérance et au bonheur de voir les enfants grandir.


  • par (Libraire)
    22 janvier 2019

    Conseillé par Fabienne, libraire

    Attention ce livre n'est pas un conte de fée mais un conte cruel. Métaphore de la guerre, de la déportation vécue par la famille de l'auteur.


  • par (Libraire)
    12 janvier 2019

    Coup de coeur de la chouette

    Que peut faire un père par amour pour ses enfants ? Est-il un monstre pour avoir jeté un de ses jumeaux par la fenêtre du wagon qui les emmène inexorablement vers la mort ? Et cette femme qui recueille le bébé dans la neige, pourra-t-elle sauver cette "précieuse marchandise" ?
    Jean-Claude Grumberg nous livre un conte poignant, où l'amour et l'espoir font vivre - parfois.