LOUVRE

Louvre

Josselin Guillois

Seuil

  • 12 octobre 2019

    Conseillé par Agathe

    Avec "Louvre" nous suivons l'histoire entremêlée de trois femmes, en France, entre 1939 et 1942, à travers leurs journaux intimes. D'un point de vue extérieur l'on pourrait croire que ces trois femmes sont toutes très différentes les unes des autres mais un élément les rapproche : elles possèdent chacune un lien privilégié avec le même homme: Jacques Jaujard.
    Alors qui est Jacques Jaujard ? Il était directeur des musées nationaux au moment de la Seconde guerre mondiale, et cet homme a également orchestré le déplacement de pratiquement toutes les œuvres du Louvre, et les a disséminés aux quatre coins de la France pour les cacher afin d'éviter qu'elles ne tombent aux mains des Allemands, afin d'éviter qu'elles ne deviennent de vulgaires trophées de guerre ou qu'elles ne soient détruites.
    Parmi ces trois femmes il y a la compagne de Jacques, qui, malgré cette invasion allemande qui se profile, rêve d'avoir un bébé avec lui. Sa passion amoureuse pour cet homme est telle qu'elle ne désire qu'une seule chose : c'est d'avoir un morceau de vie de son mari grandissant en elle.
    Il y a aussi la nièce de Jacques Jaujard, obligée de passer son adolescence au milieu des œuvres cachées par son oncle dans le château de Chambord, au bord de la Loire.
    Et puis il y a Jeanne Boitel, actrice reconnue qui pourtant cessa toute activité théâtrale après le début de la guerre et s'enrôla dans la résistance, plus particulièrement dans la protection des œuvres d'art.

    L'importance de l'art est au cœur de ce roman qui multiplie les références aux œuvres et à leurs auteurs. On ne résiste pas à l'envie de poser le livre pour chercher l'image de la peinture ou de la sculpture données en description. Il y a d'un côté l'importance de l'art, puis de l'autre l'importance de l'humain. Malgré cette guerre qui avance et grignote peu à peu du territoire, malgré la peur, la famine et l'angoisse, les sentiments et les émotions sont toujours présents. Malgré l'importance de leurs missions, ces trois femmes nous touchent par leurs inquiétudes qui semblent futiles mais non pas moins humaines. Car leurs sentiments nous montrent qu'elles et d'autres gens continuent de se battre tous les jours. Après tout, la guerre n'est pas encore gagnée.


  • 21 septembre 2019

    Le sauvetage des oeuvres du Louvre à travers le destin de son directeur vu par trois femmes différentes.
    Envoûtant !
    Guillaume


  • par (Libraire)
    21 août 2019

    Josselin Guillois nous raconte le déménagement mouvementé que vécut le Louvre au moment de la Seconde Guerre mondiale. Pour ce faire, il imagine le journal intime de trois femmes, toutes trois proches de Jacques Jaujard, alors directeur du Louvre et des musées nationaux. Avec ce très bon premier roman, Josselin Guillois interroge sur la place de l’Art dans la société.


  • par (Libraire)
    7 août 2019

    Conseillé par Fabienne, libraire

    Un épisode de la Seconde Guerre mondiale peu connu - le déménagement du Louvre vers Chambord organisé en 1939 par son conservateur, Jacques Jaujard - observé au travers des journaux intimes de trois femmes de trois générations différentes. L'angle est original et ce roman tout autant puisqu'au-delà du fait historique, Josselin Guillois propose une réflexion intéressante sur l'art, la sensualité, l'éveil à la sexualité... Un premier roman attachant.