Ma dévotion

Julia Kerninon

Le Rouergue

  • par (Libraire)
    14 avril 2022

    Un roman d'amour, puissant et beau !

    C'est l'histoire d'un attachement complexe entre deux êtres qui guidera les choix d'une vie. Une plume magnifique !


  • 1 novembre 2021

    Après "Le dernier amour d'Attila Kiss", Julia Kerninon revient avec "Ma dévotion", histoire d'amour à sens unique. Helen croise, par hasard, dans la rue Frank, ami d'enfance et ex-amant. L'occasion pour elle de lui dire ses vérités pour la première fois. Un style exceptionnel, des personnages troublants, un texte plein de mélancolie, une vraie réussite !!

    Conseillé par Marie, Roselyne et Thierry


  • 30 juin 2021

    Conseillé par Agathe, Chloé, Coralie et Séléna

    Londres, 2018. Au détour d’une rue, Helen croise par hasard le chemin de Franck. Cela fait très exactement vingt-trois ans qu’ils ne s’étaient pas revus. Vingt-trois ans d’absence, vingt-trois ans de silence, vingt-trois ans à espérer. Passé la surprise de le retrouver, Helen, encore émue, décide d’entamer le récit de sa relation avec cet homme qui fut la personne la plus importante de sa vie. De leur rencontre à Rome en 1950, en passant par Amsterdam, Boston, ou encore la Normandie, jusqu’à ce fameux drame en 1995 qui marqua le début de leur longue séparation, Helen n’omet aucun détail.

    Son récit, c’est celui d’une femme dont les sentiments furent étouffés pendant des années mais qui aujourd’hui décide d’exprimer toute sa douleur enfouie en elle jusque-là.

    Son récit, c’est celui de deux carrières artistiques grandissantes. L’écriture pour elle, la peinture pour lui : ces domaines qui vont rythmer et vont servir d’exutoires à ces deux destins.

    Son récit, c’est celui d’un être dont la dévotion pleine, entière, et presque sans faille pour cet homme les aura menés au désastre.

    Amis ? Amoureux ? Amants ? L’ambiguïté est palpable dans chacun des mots de Julia Kerninon, tout comme la tension qui se crée au fur et à mesure des pages. Un livre qui n’a jamais aussi bien porté son titre.


  • par (Libraire)
    28 mai 2021

    Une lecture intense et bouleversante

    « J’étais devenue ta servante, et comme toutes les servantes, j’ai fini par considérer que mon maître m’appartenait. » Voilà ce que livre Helen à Frank vingt-trois ans après leur séparation. Ils se sont rencontrés en 1950 à Rome et ont tous deux fui leurs familles pour s’installer ensemble à Amsterdam.
    Frank devenu peintre, Helen restera et s’occupera de lui, de tout, partira puis reviendra jusqu’à ce jour terrible de janvier 1995. C’est le récit d’une femme qui a sacrifié sa vie pour un homme, d’une dévotion telle qu’elle en est devenue dangereuse. Une lecture intense et bouleversante.


  • par (Libraire)
    15 avril 2021

    L'Amour encore et pour toujours ... i

    Au début du roman, la narratrice croise par hasard dans une rue de Londres, l'homme avec lequel elle a passé la plus grande partie de sa vie.
    Frank et Helen se sont connus enfants, ont passé leur adolescence en Italie et à dix-huit ans, ont quitté leur famille pour vivre à Amsterdam. Lui est devenu un peintre célèbre, l'a délaissée, a aimé d'autres femmes mais leurs liens mêlant amour, amitié et dévotion pour elle sont restés les plus forts.

    Qu'est-ce qu'une vie lorsqu'elle est dédiée à un seul être et que celui-ci n'est pas à la hauteur de l'amour qu'on lui porte?

    Une belle écriture au service d'une histoire intemporelle.


  • par (Libraire)
    5 mars 2021

    Autant de maturité, de passion, de talent chez une auteure si jeune, c’en est presque indécent ! Julia Kerninon signe ici un roman magistral et confirme son « activité respectable ».