1, Les Reflets du monde, En lutte

Fabien Toulmé

Delcourt

  • par
    12 septembre 2022

    Fabien Toulmé a eu l'envie de faire du reportage de terrain, d'aller à la rencontre de gens aux quatre coins du monde, pour raconter leurs parcours, qui pour être individuels parlent cependant au plus grand nombre.

    La révolution populaire du Liban en 2019, la Thawra décidera du thème : la lutte, et plus particulièrement la lutte menée par des femmes : Nidal au Liban qui lutte entre autres pour l'égalité hommes-femmes, Rossana au Brésil qui au sein d'un mouvement se bat contre un projet qui veut détruire son quartier et Chanceline au Bénin qui éduque les jeunes filles et jeunes garçons à l'éducation sexuelle, au consentement.

    Excellentissime gros roman graphique d'une part parce que Fabien Toulmé est un formidable reporter qui sait intéresser ses lecteurs à son sujet par ce qu'il écrit et évidemment, sinon ce ne serait pas une bande dessinée, par son dessin, un peu naïf, coloré de cases monochromes, tantôt bleues, tantôt vertes ou roses ou ocres... et par ses touches d'humour -souvent de l'autodérision.

    Et d'autre part, et surtout par les thèmes abordés et les femmes rencontrées. Nidal, dans un Liban en pleine déroute dans lequel il n'est pas simple d'être une femme qui lutte, qui milite et ose prendre la parole, qui reçoit des menaces mais persévère et ne lâche pas l'affaire. Elle veut l'égalité hommes-femmes et plus globalement, virer les élites corrompues, cesser le fonctionnement du pays qui offre les plus hauts postes en fonction de sa communauté...

    Rossana à Joao Pessoa qui veut que son quartier -la communauté Porto do Capim- promis à la démolition vive et qui s'y démène : manifestations, recours à la justice. Elle veut en faire un sanctuaire écologique et il faut pour cela que la mairie assainisse, investisse...

    Chanceline au Bénin qui tente d'inculquer aux jeunes les notions de consentement, de sexualité protégée, pour lutter contre les grossesses précoces et qui se heurte à des préjugés, des traditions...

    Bref, c'est un excellent ouvrage, trois reportages passionnants, très bien racontés, denses, il faut prendre son temps, et c'est une bonne idée tant on a envie de rester en compagnie de Fabien Toulmé et de ces femmes.


  • par (Libraire)
    22 juin 2022

    Passionnant, instructif, touchant

    Quelle joie de retrouver Fabien Toulmé ! A La Grande Ourse, on l'adore ! De "Ce n'est pas toi que j'attendais" en passant par "L'Odyssée d'Hakim", "Suzette"... nous sommes charmés par ce nouveau roman graphique "En lutte".

    L'auteur nous livre une oeuvre engagée, tendre, pleine d'empathie. En lutte, c'est l'histoire de 3 femmes dans 3 pays, le Brésil, le Bénin et le Liban. Des femmes qui luttent pour une vie meilleure, plus de justice et d'égalité, de démocratie. Passionnant, instructif, touchant.

    Vanessa et Eric


  • par (Libraire)
    15 juin 2022

    Partez à la découverte du monde avec Fabien Toulmé, l'auteur de L'Odyssée d'Hakim. Ce premier tome met l'accent sur trois destins de femmes qui, chacun dans son pays (Liban, Brésil, Bénin), se battent au quotidien pour défendre une juste cause. Une nouvelle série documentaire à ne pas rater !


  • par (Libraire)
    14 juin 2022

    En lutte !

    C'est avec l'humanité et la simplicité qu'on lui connait que Fabien TOULME nous emmène dans ses bagages à la rencontre de belles personnes engagées dans des luttes nécessaires. On se sent tout de suite concerné et c'est tant mieux.

    Indispensable !

    Ludo


  • par (Libraire)
    9 juin 2022

    Passionnant

    Fabien Toulmé avec son trait faussement naïf a deux domaines de prédilection: celui de l’intime qu’il décrit à merveille (Ce n’est pas toi que j’attendais, Suzette) ou celui du reportage, du « politique » (la trilogie de L’Odyssée d’Hakim). C’est ce dernier champ qu’il explore avec En Lutte.

    Trois résistances populaires à travers l’expérience et le récit de trois femmes. D’abord la révolution citoyenne au Liban, la Thawra que décrypte une militante, Nidal. Puis celle d’une favella au Brésil. Là encore une militante à la tête d’un mouvement pour refuser la destruction d’un quartier populaire au profit de l’installation d’un éco parc. Enfin le témoignage édifiant au Bénin d’une féministe, Chanceline, qui raconte la condition de la femme dans un pays empêtré dans ses traditions.

    A travers ces expériences Fabien Toulmé pose les questions de la globalisation de ces luttes simultanées dans le monde, de leur spécificité et surtout de leur ressemblance. Il cherche également à comprendre les raisons d’un militantisme personnel dont, a priori, on ne peut rien attendre pour soi mais qui est uniquement profitable aux autres et à la communauté. A ce titre on constate que ce sont trois femmes qui sont les porte-paroles de ces mouvements, trois femmes non par choix délibéré de l’auteur mais parce qu’elles sont les porteuses légitimes de causes militantes liées à la santé, aux enfants, à la maisonnée. Ces éclairages rétrospectifs passionnants sont apportés par l’intervention, qui clôture chaque voyage, du sociologue Olivier Fillieule qui travaille sur les questions de lutte et de militantisme.

    On retrouve toujours avec cet auteur que nous aimons à La Grande Ourse, une forte empathie. Il écrit que cet album aura probablement des suites. On s’en réjouit car tant qu’il y aura des femmes et des hommes qui habiteront notre Terre pour l’améliorer, la soigner, il y aura des êtres à dessiner et à rencontrer. Et les rencontres Fabien Toulmé sait les provoquer et les raconter.

    Vanessa et Eric