Points Kukum

Michel Jean, Michel Jean

Points

  • Conseillé par (Libraire)
    19 juin 2023

    Peuple autochtone canadien

    Michel Jean nous raconte, dans ce magnifique roman, l'histoire de son arrière grand-mère, Almanda Siméon, une femme, descendante de migrants irlandais. Orpheline, élevée par un couple de fermiers, Almanda tombe amoureuse, à 15 ans, et se marie avec Thomas, un indien Innu.
    Vivant en pleine nature, près du lac Pekuakami, le jeune couple et leur famille voient progressivement leur terrain de chasse et de pêche se réduire. Le « progrès », la déforestation, la construction du chemin de fer, poussent le peuple Innu à vivre dans des réserves. Almanda n'aura de cesse de se battre pour ces terres qui leur ont été enlevées et pour tous ces gens contraints à une sédentarisation forcée.
    L'histoire d'Almanda est malheureusement celle d'autres peuples autochtones et toujours d'actualité.
    (Un remerciement pour une fidèle lectrice qui m'a fait découvrir ce texte que j'ai beaucoup aimé)


  • 12 janvier 2023

    Entre forêt et lac, au bord du Pekuakami, c’est là que tout commence. Un monde de liberté, rude, authentique où la chasse et les saisons dictent le rythme de la vie des Innus. Une vie de nomade qu’Almanda adopte à 15 ans quand elle croise le chemin de Thomas, le jeune indien.
    Mais ce monde enchanté peu à peu devient menacé. L’arrivée des colons rompt l’équilibre de la communauté. Bouleversements écologiques et économiques, sédentarisation forcée, c’est le terrible sort, au Québec comme ailleurs, qui attend les tribus autochtones.
    Marqué par le courage, la volonté et le destin follement romanesque de son arrière-grand-mère, sa kukum Almanda, Michel Jean a choisi d’en faire l’héroïne de son roman. Par son histoire, c’est la voix et la mémoire de tout un peuple qu’elle nous fait entendre