La résistance des matériaux

François Médéline

Manufacture de livres

  • Conseillé par (Libraire)
    17 avril 2024

    Quand le réel s'allie à la fiction dans un excellent roman noir sans temps mort

    François Médéline a au moins 3 amours : le noir, la politique et les salauds. Avec "La résistance des matériaux", son dernier roman, il réussit un coup de force en alliant ces combustibles au pouvoir explosif reconnu.
    Natif de Lyon, Médéline a déjà démontré ses qualités d'auteur avec entre autres "Les larmes du Reich" et "La sacrifiée du Vercors", deux polars qui se déroulent en 1951 pour l'un et en 1944 pour l'autre et dans lesquels on règle des comptes avec une âme peu reluisante accrochée en bandoulière.
    Les salauds, donc, il les aime sans doute et avant tout parce que ce sont d'excellents personnages de fiction et qu'un bon salaud équivaut largement à 3 types sympas quand il s'agit de réveiller un un lecteur sommeillant.
    Avec "La résistance des matériaux" il choisit de nous plonger dans un passé tout frais et de relater une affaire qui a défrayé la chronique : celle du compte suisse non déclaré d'un certain Cahuzac alors ministre de Hollande.
    S'appuyant sur des personnages fictifs au caractère bien trempé - telle cette jeune députée issue des quartiers populaires, aux ongles laqués et aux dents acérées, ou encore un ancien barbouze qui occupe une place non négligeable dans l'histoire quand il s'agit de protéger les intérêts d'une grosse entreprise de BTP...- il fait naviguer le lecteur dans les coulisses de la politique parisienne et provinciale.
    La trame entremêle des chapitres aux points de vue différents intercalant des conversations téléphoniques captées par les Américains entre Hollande et Le Fol, ajoutant par-ci par-là un Sarkozy au pouvoir comique insoupçonné.
    Un flic à la ramasse, des conseillers politiques dépassés et des journalistes tenaces complètent une galerie de personnages inoubliables.
    Un sacré bon roman donc où réel et fictif forment un duo jouissif.
    Nous accueillerons F. Médéline samedi 04 mai à la librairie !


  • Conseillé par
    3 janvier 2024

    François Médéline propose un roman noir, sur fond de politique et de manœuvres financières, s’inspirant fortement d’une affaire réelle. Au cœur du pouvoir français, La résistance des matériaux montre à travers son intrigue le monde du pouvoir où hommes et femmes sont prêts à tout pour le garder. Tous les coups sont permis dans leur monde à condition que le scandale passe inaperçu ou soit caché par un autre, même si c’est un autre mensonge. L’écrivain raconte le pouvoir qui rend fou avec précision et documentation. Est-ce que la fiction est en deçà de la réalité ?
    Chronique illustrée ici
    https://vagabondageautourdesoi.com/2024/01/03/francois-medeline-la-resistance/