Ce coeur changeant

Desarthe, Agnès

Points/Seuil

  • 28 août 2016

    Formidablement ambitieux

    Il y a des livres formidablement ambitieux, comme « Ce cœur changeant » par exemple. Encore faut-il avoir les moyens de son ambition. Mais là, aucun doute, Agnès Desarthe maîtrise l’art de conter et de raconter comme personne, et la richesse de son écriture, la puissance de ses images nous enchantent. Peut-être, au début, est-on un peu désarçonné. Juste le temps de trouver nos marques, de mettre nos pas dans les siens, et de nous laisser emporter par cette saga qui balaye le 20e siècle à travers une famille pour le moins étrange.

    L’histoire débute à Soro, au Danemark, en 1887. Dès la première promenade en barque, René se retrouve piégé dans les filets de Kristina. Il est français, et ressemble à une musaraigne. Elle est danoise, aussi chaleureuse que la reine des neiges. Et aussi cruelle d’ailleurs, à moins que cette cruauté ne soit une forme de folie. Des années et une petite fille plus tard,

    Lire la suite de la critique sur le site o n l a l u