Des romans ou des essais sur la nature? Quelques suggestions de titres de 'nature writing'. Vous y trouverez nos coups de coeur ...

Des romans ou des essais sur la nature? Quelques suggestions de titres de "nature writing". Vous y trouverez nos coups de coeur ...

Les romans dits de "nature writing" sont la plupart du temps, comme cette dénomination le laisse entendre, traduits de l'américain. Henry David Thoreau est certainement le père spirituel de ce genre littéraire. Mais on trouve aussi parmi les auteurs proposés des Français ou des Italiens, contemporains. Les éditions Gallmeister dominent très largement notre sélection et ce n'est pas étonnant car c'est bien Oliver Gallmeister qui a permis aux lecteurs francophones de découvrir des auteurs comme Edward Abbey ou Pete Fromm...
La défense de la nature et des grands espaces est un des leitmotivs de ces romans. Si vous ne pouvez pas partir pour arpenter l'état du Montana ou gravir les sentiers alpins, suivez-nous à la rencontre de ce genre bien particulier, où la vie dans des espaces sauvages, décrits souvent de manière somptueuse, s'accompagne la plupart du temps d'une découverte de soi, d'une renaissance parfois pour des personnages fracassés par la vie.
Nous ajoutons à notre sélection, forcément partielle, des romans dont le cadre sauvage est au centre du récit et en forme un des personnages essentiels mais qui comportent une bonne dose de suspens et peuvent rejoindre le genre du roman noir voire du polar.
Les éditions suggérées sont en format poche quand elles existent mais vous pouvez trouver ces titres également en format broché.
Les romans peuvent faire partie de notre fonds ou être parus il y a quelques mois comme c'est le cas pour "Denali" de Patrice Gain publié en mai dernier aux éditions Le mot et le reste.
Nous donnons également en référence des essais ou récits de voyage (et une Bd) notamment ceux de H.D. Thoreau, de John Muir, de Bouvier, de Tesson entre autres qu'on ne peut pas oublier dans ces propositions.Bonne lecture!
Laurence

Vingt-cinq ans de solitude / mémoires du Grand Nord

Haines, John Meade

Éditions Gallmeister

22,60

Sur les Ailes du monde, Audubon - Sur les Ailes du monde, Audubon
21,00

L'histoire vraie du premier scientifique américain - d'origine française et naturalisé américain, entré au Panthéon national. En 1810, John James Audubon s'embarque sur le Mississipi pour son premier voyage d'exploration. Le but de cet homme au destin tumultueux ? Découvrir et peindre tous les oiseaux du continent. Car J.J. Audubon est un excellent peintre, mais aussi un vrai aventurier, car il veut voir les animaux dans leur environnement pour mieux représenter la vie. C'est le monde sauvage de l'Amérique du début du XIXe siècle qu'il affronte dans un vrai western naturaliste, magnifiquement dépeint par les auteurs. Une vie tumultueuse et trépidante pour ce maître de l'ornithologie.


Déneiger le ciel, roman

roman

Sabine Wespieser Éditeur

DÉNEIGER LE CIEL. Cette nuit lui paraissait être une porte. S’il la franchissait, il serait libre d’aller et venir n’importe où. Dans le présent, les souvenirs, partout, tant que ses jambes le soutiendraient.

A. B.

David a soixante ans et vit dans sa ferme isolée, sur les hauteurs. Pour la première fois en vingt-six ans, il a décidé de ne pas déneiger la commune. Le soulagement est vite effacé par la culpabilité en ce 23 décembre glacial quand son vieil ami Pierre, inquiet de sentir venir la tempête, l’appelle à l’aide et qu’Antoine, son « fils de rechange » lui annonce qu’il est en rade à trente kilomètres de là. David n’y tient plus, son tracteur est en panne, il part à pied.

Commence alors pour lui une nuit hallucinée. Pour résister au froid qui l’anesthésie et à l’ivresse de la neige omniprésente, il se grise de ses souvenirs, chante et danse. Dans cette veille subconsciente au pays des ombres, là où la frontière entre ciel et terre a disparu, la nature déchaîne les sentiments de David comme les éléments, convoquant les fantômes du passé et les ombres du présent. L’image de sa femme, tuée par un chauffard, celle de sa fille, venue lui annoncer son divorce, Muriel encore, qu’il voudrait savoir aimer, le fantôme de Martine, mystérieuse disparue que charrie la rivière … mènent autour de lui un bal étrange.

En entraînant une fois de plus son lecteur dans ce décor qu’il décrit si bien, en disant l’errance nocturne d’un homme trouvant son chemin à travers la neige mais en proie à la détresse intérieure, André Bucher explore un univers âpre et poétique qui remet l’homme au cœur de la nature, et laisse la place aux croyances païennes et au panthéisme.

André Bucher est né en 1946 et vit depuis plus de trente ans dans la vallée du Jabron, où il est agriculteur biologique. Déneiger le ciel est son quatrième roman.


Fée d'hiver

Le Mot et le reste

Daniel avait vu évoluer Alice, les raquettes aux pieds, un peu en dessous des
Rabasses. Il l'avait suivie à distance, accordant ses pas dans les empreintes
luisant au soleil telles des gaufres. Pas pour la surveiller, non, juste dans l'hypothèse
où elle ferait une mauvaise rencontre. Daniel veilleur de jour. Il l'escortait
ainsi lorsqu'il aperçut à son tour les corvidés.

Alice, la quarantaine passée, secrétaire de la scierie, entend quitter
son mari et échapper à la tyrannie de ses frères. Vladimir, le bûcheron
clandestin, fuit son passé. Daniel et Richard, deux vieux frères un
peu rock'n'roll qui vivent reclus dans la ferme du Val Triste, ont des
comptes à régler avec leur enfance. Tous vivent dans un coin de la
Drôme, déserte et sauvage. Tous sont des échoués. Mais à force de
rêves, ils parviendront à dénouer le fil de leur existence... pour un hiver
de toute beauté !

En savoir plus sur l'auteur : [[http://www.babelio.com/auteur/Andre-Bucher/26232,LINK:http://www.babelio.com/auteur/Andre-Bucher/26232]]