Un joli cadeau pour la Fête des Mères

Un joli cadeau pour la Fête des Mères

Pour la fête des Mères qui a lieu cette année le 30 mai, nous vous proposons une idée de petit cadeau original: un baluchon de tissu dans le style du "furoshiki" dans lequel on dispose un livre, une jolie carte de Gaëlle Boissonnard, un petit carnet pour le sac et un stylo offert par la librairie ; on a créé des baluchons par couleur en partant du livre; nous avons privilégié le format poche mais chaque livre (ou / et carnet) peut être évidemment modifié, les photos et les titres des livres ne sont que des suggestions ! Le prix du baluchon est calculé en fonction de chaque élément présent. (Les carnets peuvent être plus grands, les livres ont été photographiés avec un carnet petit format mais il y a deux modèles.
Nous vous présentons dans ce dossier une liste de romans en format poche pour la plupart, récents et /ou coups de coeur .

Céline

Actes Sud

9,70

Détective privée atypique et dure à cuire, Céline Watkins est spécialisée dans la recherche de personnes disparues. Lorsque Gabriela, doutant de la version officielle sur l'évaporation de son père porté disparu dans le parc national de Yellowstone vingt ans plus tôt, vient trouver l'élégante sexagénaire, celle-ci se raconte qu'elle accepte l'affaire comme un dernier tour de piste. Mais rien n'est anodin. Car explorer le passé de la jeune femme, ce n'est pas seulement révéler un pan de l'histoire politique américaine, c'est aussi réveiller ses propres fantômes.


Âme brisée
8,10

Tokyo, 1938. Quatre musiciens amateurs passionnés de musique classique occidentale se réunissent régulièrement au Centre culturel pour répéter. Autour du Japonais Yu, professeur d'anglais, trois étudiants chinois, Yanfen, Cheng et Kang, restés au Japon, malgré la guerre dans laquelle la politique expansionniste de l'Empire est en train de plonger l'Asie. Un jour, la répétition est brutalement interrompue par
l'irruption de soldats. Le violon de Yu est brisé par un militaire, le quatuor sino-japonais est embarqué, soupçonné de comploter contre le pays. Dissimulé dans une armoire, Rei, le fils de Yu, onze ans, a assisté à la scène. Il ne reverra jamais plus son père... L'enfant échappe à la violence des militaires grâce au lieutenant Kurokami qui, loin de le dénoncer lorsqu'il le découvre dans sa cachette, lui confie le violon détruit. Cet événement constitue pour Rei la blessure première qui marquera toute sa vie... Dans ce roman au charme délicat, Akira Mizubayashi explore la question du souvenir, du déracinement et du deuil impossible. On y retrouve les thèmes chers à l'auteur
d'Une langue venue d'ailleurs : la littérature et la musique, deux formes de l'art qui, s'approfondissant au fil du temps jusqu'à devenir la matière même de la vie, défient la mort.


J'ai couru vers le Nil
10,00

Le Caire, 2011. La mobilisation populaire est à son comble sur la place Tahrir. Dans la foule se croisent et se lient des individus de tous bords. Autour de Dania et de Khaled, qui vivent un amour impossible, gravite une galaxie de personnages issus des diverses réalités de l'Égypte moderne : un grand bourgeois copte, ardent jouisseur converti en fervent militant, un ancien communiste désabusé, une présentatrice télé érigée en parangon de vertu... Chacun incarne une facette de cette révolution qui marque un point de rupture dans leur destinée et dans celle de leur pays.Espoir, désir, hypocrisie, répression, Alaa El Aswany assemble ici les pièces de l'histoire égyptienne récente, frappée au coin de la dictature, et convoque le souffle d'une révolution qui fut aussi la sienne.Dix ans après les printemps arabes, le renouveau espéré n'a pas eu lieu. En Égypte, la répression est plus féroce que jamais. Mais l'aspiration à des changements radicaux demeure, impérissable.


Le Jeu de la dame

Éditions Gallmeister

11,40

Kentucky, 1957. Après la mort de sa mère, Beth Harmon, neuf ans, est placée dans un orphelinat où l’on donne aux enfants de mystérieuses ”vitamines” censées les apaiser. Elle y fait la connaissance d’un vieux gardien passionné d’échecs qui lui en apprend les règles. Beth commence alors à gagner, trop vite, trop facilement. Dans son lit, la nuit, la jeune fille rejoue les parties en regardant le plafond où les pièces se bousculent à un rythme effréné. Plus rien n’arrêtera l’enfant prodige pour conquérir le monde des échecs et devenir une championne. Mais, si Beth prédit sans faute les mouvements sur l’échiquier, son obsession et son addiction la feront trébucher plus d’une fois dans la vie réelle.


home body, Édition française

Édition française

NiL éditions

17,50

après s'être sentis déconnectés pendant si longtemps mon esprit et mon corps finissent par se retrouver
– home body
Après ses best-sellers lait et miel et le soleil et ses fleurs, rupi kaur revient avec un troisième recueil de poésie.À la fois sombre et lumineux, home body célèbre l'acceptation de soi, le corps, la féminité, et délivre un message d'amour et d'espoir en ces temps troublés.