Les robots émotionnels
EAN13
9791032901984
ISBN
979-10-329-0198-4
Éditeur
L'Observatoire
Date de publication
Collection
EDITIONS DE L'O
Nombre de pages
240
Dimensions
22 x 14 x 2 cm
Poids
328 g
Fiches UNIMARC
S'identifier

Offres

  • Nous n'expédions pas d'article pour l'instant. Nous serons bientôt de retour. Prenez soin de vous !
Il faut nous y préparer : demain, robots, agents conversationnels (chatbots) et autres poupées humanoïdes vont détecter nos émotions avec de plus en plus d’acuité. Si nous sommes malheureux, ils nous remonteront le moral ; si nous sommes seuls, en difficulté, ils se feront aidants. Ces « amis artificiels » vont prendre une place grandissante dans la société.

Or ils n’ont ni émotions ni sentiments, ni hormones de désir et de plaisir, ni intentions propres. À l’instar de l’avion qui ne bat pas des ailes comme un oiseau pour voler, nous construisons des machines capables d’imiter sans ressentir, de parler sans comprendre et de raisonner sans conscience. Si leur rôle peut être extrêmement positif, notamment dans le domaine de la santé, les risques de manipulation sont par ailleurs réels : dépendance affective, isolement, perte de liberté, amplifi­cation des stéréotypes (80 % de ces artefacts ont des voix, des noms – Alexa, Sofia – et des corps de femmes, qui en font des assistantes serviles ou des robots sexuels)…

Seront-ils un prolongement de nous-mêmes ? Jusqu’où irons-nous pour programmer une émergence de conscience artificielle ? Et l’éthique dans tout ça ? Mêlant technologie, philosophie et neurosciences, Laurence Devillers pose les questions centrales de responsabilité sur l’application de ces robots « émotionnels » au sein de la société et les enjeux qu’ils représentent pour notre dignité humaine.
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Laurence Devillers