L'Extrême-Orient, L’invention d’une histoire et d’une géographie
EAN13
9782070356744
ISBN
978-2-07-035674-4
Éditeur
Folio
Date de publication
Collection
Folio histoire (FHI 000190)
Nombre de pages
880
Dimensions
18 x 11 x 3 cm
Poids
471 g
Langue
français
Code dewey
950
Fiches UNIMARC
S'identifier

L'Extrême-Orient

L’invention d’une histoire et d’une géographie

De

Folio

Folio histoire

Indisponible
D’où vient la fascination qu’exerce l’Extrême-Orient sur l’Occident ? De ce que nombre sont persuadés que c’est là que se joue l’avenir du monde, mais plus encore de ce que la notion même est une invention européenne. Répandue au commencement du XXᵉ siècle, elle recouvre doublement une extrémité physique de l’Orient mais aussi la quintessence même de celui-ci, son aboutissement au sens propre comme au sens figuré. Or cet Orient est indissociable de l’Occident. Celui-ci, en effet, vient perturber le monde sinisé, particulièrement au XIXᵉ siècle. Jusque-là, la Chine et ses pays voisins se passaient parfaitement de l’Europe et de l’Amérique, sans mimétisme ni quête de modernisation. Confrontés à un rapport de force, ils doivent s’adapter à la nouvelle donne, imposée de l’extérieur mais qui trouve aussi ses relais à l’intérieur, dans les sociétés locales. La réponse différenciée des sociétés d’Asie orientale face à la perturbation occidentale aggrave le déséquilibre, creuse un décalage entre les divers pays asiatiques. Ainsi, le Japon réagit plus vite, et plus brutalement, que ses voisins, imposant à son tour sa domination et son exploitation, en prenant exemple sur la démarche coloniale de l’Occident. On en voit encore les traces et les conséquences dans toute la région. En partant de l’Extrême-Orient, l’analyse renvoie donc à la question d’ordre plus général de définition des grands ensembles du type Orient et Occident, de leur nature géographique, culturelle, politique ? Réelle ou métaphorique ? et de leurs limites.
D’où vient la fascination qu’exerce l’Extrême-Orient sur l’Occident ? De ce que nombre sont persuadés que c’est là que se joue l’avenir du monde, mais plus encore de ce que la notion même est une invention européenne...
S'identifier pour envoyer des commentaires.