Notre Amérique, Les révolutions meurent en automne
EAN13
9782754825610
ISBN
978-2-7548-2561-0
Éditeur
Futuropolis
Date de publication
Collection
Albums (4)
Nombre de pages
80
Dimensions
30,7 x 24,7 x 1,2 cm
Poids
676 g
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Notre Amérique

Les révolutions meurent en automne

Futuropolis

Albums

Offres

Autre version disponible

Après un attentat terroriste, leurs auteurs, Max, Tina et Julien sont arrêtés. Max est condamné à mort, Tina à 30 ans de prison, tandis que Julien bénéficie d'un non-lieu. 9 mai 1934. Dans la prison de Stateville, Max est exécuté par électrocution. Le lendemain, Tina, recluse dans le même pénitencier, apprend l'exécution de son complice. Au même moment, de retour d'un reportage photo, Julien, apprend lui aussi la mort de Max. Sauf que. Sauf que l'exécution n'a pas eu lieu.Fausse exécution, mais vraie manipulation : contraint et forcé, Max est renvoyé dans son Allemagne d'origine, désormais nazie, comme espion du gouvernement américain. Et s'il s'évanouit dans la nature ? Il en cuira à Tina et surtout à leur enfant, l'"enfant du miracle", que porte cette dernière, et qui s'appellera Mina.Vingt ans plus tard, en 1955 donc, à Chicago, là "où tout a commencé", là où elle est née, Mina tente de démêler l'écheveau embrouillé de la vie de ses parents. Tina est sa mère, c'est entendu. Mais qui est vraiment son père ? Max, alias Jan Torsvan, romancier maudit ? Ou Julien, alias Moro, reporter-photographe devenu célèbre ? Mina est convaincue que Julien, mort en 1939, est son père. Et que Max/Torsvan est... son assassin.
S'identifier pour envoyer des commentaires.