Carnets d'une étudiante dans Paris occupé, 1940-1943
EAN13
9791039900683
ISBN
979-10-399-0068-3
Éditeur
Syllepse
Date de publication
Collection
GERME
Dimensions
21 x 14,8 x 1,8 cm
Poids
426 g
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Carnets d'une étudiante dans Paris occupé

1940-1943

Syllepse

Germe

Offres

Jacqueline Loriod a 18 ans en cet été 1940, celui de la défaite et de l'Occupation.
Elle étudie d'abord à la Sorbonne, une année, puis deux ans en école d'infirmières. La future psychanalyste est alors une jeune fille pleine d'espoir, d'indignation, d'enthousiasme: elle note sur ses carnets ce qu'elle fait, ses souffrances, ses pensées, les fondements de ses engagements. Elle commente ses lectures, l'actualité, les émissions de Radio Londres, ses cours. On rencontre dans ces pages Georges Duhamel, qu'elle vénère, on y croise aussi Maurice Bardèche dont l'antisémitisme l'indigne.
Elle est de ces étudiants qui défient la police française autant que l'occupant sur la Place de l'Étoile, le 11?novembre 1940.
Son témoignage est le seul récit contemporain de ce premier acte de résistance dont l'écriture est similaire à celle du tract manuscrit conservé dans les archives, l'unique trace matérielle qui reste de l'appel à manifester et qui donnait une consigne?: «Recopie ces lignes et diffuse-les.»
Tenus de 1940 à 1943, les carnets mêlent l'histoire familiale à celle de la vie quotidienne dans le Paris occupé: ses notes de stage sont d'un très grand intérêt sur ce qu'elle peut observer de la population parisienne pauvre.
Ce livre est un témoignage précieux, préfacé par les chercheurs Alain Monchablon et Robi Morder, avec une postface de Catherine Oguse-Boileau, fille de Jacqueline Loriod.
S'identifier pour envoyer des commentaires.