Delacroix, Othoniel, Creten / des fleurs en hiver, [exposition, Paris, Musée Eugène Delacroix, 12 décembre 2012-18 mars 2013]
EAN13
9782847421996
ISBN
978-2-84742-199-6
Éditeur
Le Passage
Date de publication
Collection
BEAUX ARTS
Nombre de pages
160
Dimensions
25 x 20 x 0 cm
Poids
648 g
Code dewey
704.94343
Fiches UNIMARC
S'identifier

Delacroix, Othoniel, Creten / des fleurs en hiver

[exposition, Paris, Musée Eugène Delacroix, 12 décembre 2012-18 mars 2013]

De , , ,

Le Passage

Beaux Arts

Offres

Siècle du triomphe de l’industrie, du charbon et du chemin de fer, le xixe siècle a cultivé tout comme nous la nostalgie de la Nature. Ce n’est pas le moindre paradoxe de la carrière de Delacroix, que l’auteur de l’icône absolue du combat révolutionnaire – La Liberté guidant le Peuple, 28 juillet 1830 – ait voulu présenter au Salon de 1849, au lendemain d’une nouvelle révolution, cinq tableaux de fleurs.

Habitué du parc du château de Nohant où l’invitait George Sand, Delacroix acquit ensuite une petite maison dans le village de Champrosay pour s’y reposer seul, dans le calme de son jardin, et se promener en forêt de Sénart. C’est aussi la jouissance d’un jardin privé qui l’incita à s’installer dans l’appartement de la rue de Fürstenberg en 1857. À l’occasion de la rénovation de cet enclos secret, niché au cœur de l’îlot où le peintre bâtit son atelier, Des fleurs en hiver, Delacroix, Othoniel, Creten présente les principaux tableaux de fleurs de l’artiste et ses plus belles aquarelles, provenant de musées et de collections d’Europe et des états-Unis.

Cette présentation exceptionnelle est accompagnée de celle d’œuvres de deux artistes actuels de renom qui placent les fleurs au cœur de leur inspiration : Jean-Michel Othoniel, le créateur du Kiosque des noctambules à l’entrée du métro Palais-Royal et dont la rétrospective vient de remporter un immense succès au Centre Georges Pompidou, et Johan Creten, sculpteur dont les créations pour la manufacture de Sèvres comptent parmi les interventions les plus remarquées de ces dernières années dans le domaine de la céramique contemporaine.

Le parallèle ne vise pas à être détonnant mais à illustrer la permanence de l’inspiration florale, au xixe comme au xxie siècle, chez des artistes aux parcours pleinement inscrits dans leur temps.

Ouvrage publié en coédition avec Musée du Louvre éditions.

Sous la direction de Christophe Leribault, directeur du Petit Palais, musée des Beaux-Arts de la Ville de Paris. Textes de Christophe Leribault, Stéphane Guégan, conservateur au musée d’Orsay, et Michèle Hannoosh, professeur à l’Université du Michigan, département des langues et littératures romanes.
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Stéphane Guégan
Plus d'informations sur Michele Hannoosh
Plus d'informations sur Musée national Eugène Delacroix