Jules Ferry, La liberté et la tradition
EAN13
9782070145317
ISBN
978-2-07-014531-7
Éditeur
Gallimard
Date de publication
Collection
L'esprit de la cité - Des hommes qui ont fait la France
Nombre de pages
128
Dimensions
23 x 20 x 1 cm
Poids
178 g
Langue
français
Langue d'origine
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Offres

Il fut l’homme le plus haï de la vie politique française. Mais son œuvre, comme législateur et comme penseur de la République, continue à tisser nos vies. Son idée de la France procède d’un constat douloureux : l’impossibilité de la République, depuis la Révolution française, à s’enraciner dans un pays perpétuellement divisé et à vaincre l’épreuve de la durée. Il faut donner aux Français une vision pacifiée de leur passé pour leur dessiner un avenir commun. Tâche immense. Grâce à l’École et au suffrage local, la politique doit pouvoir irriguer le plus chétif des villages ; avec l’aventure coloniale, la République comme civilisation doit pouvoir rayonner sur le vaste monde. C’est ce qui s’appelle refaire la France. La singularité de Jules Ferry ? C’est d’incarner tout à la fois l’autorité
de l’État et l’autonomie de l’individu, l’accomplissement de la promesse républicaine et la critique du maximalisme républicain. Il veut faire vivre conjointement la nation comme héritage et la nation comme volonté - la tradition et la liberté.
La singularité de Jules Ferry ? C’est d’incarner tout à la fois l’autorité de l’État et l’autonomie de l’individu, l'accomplissement de la promesse républicaine et la critique du maximalisme républicain.
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Mona Ozouf