Laurence G.

Émile fait l'aventure
6,00
par (Libraire)
4 février 2017

Un p'tit gars qui vous fera craquer!

Comment? Vous ne connaissez pas encore Emile? Il est plus que temps de vous y mettre parce que Vincent Cuvellier et Ronan Badel en sont déjà à leur 13ème titre, oui, oui, ils sont vraiment généreux, ils donnent beaucoup d'eux (et on les remercie du fond du coeur) pour satisfaire notre appétit insatiable concernant la vie d'Emile. Chaque titre renvoie à une situation particulière dans l'univers familial; le texte est drôlissime, le caractère du jeune homme pas piqué des hannetons, décidé, prêt à tout y compris à s'inscrire à la danse classique rebaptisée "danse de boxe"... Un gros coup de coeur pour toute la série que vous pouvez trouver à la librairie... A lire dès 5 ans et jusqu'à 120 ans.

Mauvaises filles
par (Libraire)
4 février 2017

Un roman graphique très fort: une jeune dessinatrice-auteure à suivre!

Le récit de Ancco raconte l'adolescence de Jin-Joo en Corée du Sud; nous plongeons dans une histoire des plus noires, un récit sociétal en même qu'autobiographique se déroulant dans les années 90, qui nous fait découvrir un quotidien ressemblant à l'enfer pour bon nombre d'enfants et d'adolescents, aussi bien au sein de la famille qu'à l'école où la loi des aîné(e)s prime. Subissant des violences physiques et psychologiques quotidiennes, Jin-Joo, la narratrice, ne songe qu'à fuir sa famille et le collège. Elle rencontre Jung-ae à l'école, jeune fille encore plus paumée qu'elle et dont le père est un petit malfrat alcoolique, la mère ayant disparu de l'horizon. Cette rencontre va aider Jin-Joo à dépasser les douleurs de son quotidien mais va en même temps la mener sur des chemins parallèles plus que glauques qu'elle réussira à quitter. Placé sous le signe du souvenir et des remords, avec un trait au crayon utilisant toutes les gammes de gris et noir, ode à l'art qui peut aussi sauver du néant, ce roman graphique laisse une trace forte dans le lecteur.

Stern, La cité des sauvages Tome 2

La cité des sauvages Tome 2

Dargaud

14,99
par (Libraire)
4 février 2017

Un second tome à l'égal du premier: notre croque-mort dévoreur de livres, on l'aime!

Tournons nos regards vers les albums qui viennent d'arriver à la librairie en ce mois de janvier 2017. Les éditions Dargaud, en particulier, nous offrent un vrai feu d'artifice avec 4 titres que je vous recommande très vivement, soit des suites de séries déjà amorcées, soit un tome 1 de série à découvrir séance tenante. Voici le premier titre, gros coup de coeur, tout comme pour le premier tome que j'ai fait découvrir à nombre d'entre vous qui ont franchi le seuil de la librairie:
STERN, t2 "La cité des sauvages" des frères Maffre, Frédéric et Julien une histoire extrêmement originale avec des personnages haut en couleurs dans un contexte de western avec un dessin dynamique: que dire de plus? Lisez-le!

Stern, La cité des sauvages Tome 2

La cité des sauvages Tome 2

Dargaud

14,99
par (Libraire)
4 février 2017

La suite des aventures du croque-mort dévoreur de livres: un régal!

Tournons nos regards vers les albums qui viennent tout juste d'arriver à la librairie en ce mois de janvier 2017. Les éditions Dargaud, en particulier, nous offrent un vrai feu d'artifice avec 4 titres que je vous recommande très vivement, soit des suites de séries déjà amorcées, soit un tome 1 de série à découvrir séance tenante. En voici un, gros coup de coeur, tout comme pour le premier tome que j'ai fait découvrir à nombre d'entre ceux qui passent le seuil de ma librairie:
STERN, t2 "La cité des sauvages" des frères Maffre, Frédéric et Julien, une histoire extrêmement originale avec des personnages haut en couleurs dans un contexte de western avec un dessin dynamique: que dire de plus? Lisez-le!

Shi Tome 1, Au commencement était la colère

Au commencement était la colère

Dargaud

14,00
par (Libraire)
4 février 2017

Une très belle Bd en cette rentrée de janvier: une série qui promet...

"SHI: Au commencement était la colère" (T1) de Zidrou au scénario et Homs au dessin et aux couleurs. Le dessin, tout d'abord, saute aux yeux, splendide, avec des points de vue audacieux et multiples: gros plans, cadrages décalés, plongées, contre-plongées, le travail de Homs donne une dynamique à chaque page (la couverture en est une belle illustration -sans jeu de mots!-). Les personnages et le décor sont traités avec subtilité et en détails et la mise en couleur est également superbe, toute en finesse et contribuant à l'atmosphère. Quant au scénario, il est tout simplement extra! Originale, l'histoire met en scène deux personnages féminins en 1851 à Londres, une jeune aristocrate anglaise, Jennifer Winterfield, passionnée de photographie, dotée d'un sens critique aigu et d'un caractère bien trempé; elle va rencontrer de façon fortuite une jeune femme japonaise, Kitamakura, avec laquelle elle va se lier pour nous entraîner dans un thriller sombre mais palpitant. Des sauts dans le temps complètent la partie principale du récit et amorcent une histoire qui se passe de nos jours avec un industriel anglais fabricant d'armes. Un premier tome vraiment excellent qui, à peine refermé, nous fait déjà désirer la suite...