Laurence G.

Ellana - Tome 01, Enfance

Enfance

Glénat BD

14,95
par (Libraire)
4 octobre 2016

Une nouvelle série Bd après La quête d'Ewilan

Ellana, fillette de 5 ans, est recueillie par d'adorables lutins à la mort de ses parents. En grandissant, elle sent bien qu'elle n'est pas à sa place et veut rejoindre le monde des humains. Une belle bd Jeunesse d'initiation, des dessins soignés pour un dépaysement total : coup de cœur donc pour le premier volume de cette adaptation d'une saga en trois volumes de Pierre Bottero

Snjor

La Martinière

21,00
par (Libraire)
4 octobre 2016

Un nouvel auteur qui nous vient du froid du froid

Vous aimez les romans policiers et tout particulièrement ceux d’Arnaldur Indridason ? Ce nouvel auteur pourrait bien être le digne fils du maître islandais avec cet excellent premier roman.
Muté pour un premier poste dans la bourgade de Siglufjördur (où vivent les parents de l'auteur) toute proche du cercle arctique, le jeune policier Ari Thor Arason y mènera sa première enquête, malmené par une météo impitoyable et une fiancée trop lointaine… Entre crises de claustrophobie récurrentes et affirmation de sa vocation pour le travail d'enquêteur, Ari Thor va devoir faire des choix décisifs pour son avenir, tout en découvrant que là où il est censé ne rien se passer se cachent beaucoup de secrets...


L’univers glacé dans lequel évoluent les personnages, les histoires du passé remontant soudain à la surface pour peu qu’on s’intéresse d’un peu près aux morts d’hier et le personnage fragile, inquiet, peu sûr de lui de Ari Thor rendent ce premier opus éminemment sympathique

CROQUE-MOI SI TU PEUX !

Vallery/Sourdais

Amaterra

par (Libraire)
4 octobre 2016

Un petit bonheur de lecture dès 4 ans

Si le loup revient encore une fois dans le bois, c’est pour mieux faire sourire petits et grands. Le récit enjoué, accompagné d’illustrations aux couleurs toniques et d’une mise en page alerte, dévoile l’histoire de la maligne et petite Perrine qui saura faire son affaire d’un loup, grand, bien sûr, fort, c’est certain, mais pas très malin. Ce loup a-t-il déjà croqué des enfants, vous demanderez-vous ? Bien sûr, et c’est bien pourquoi plus aucun enfant ne se risque d’aller dans le bois. Excepté Perrine, aussi déterminée à ne pas se faire manger qu’à jouer un bon tour à ce gros loup-là. Je ne vous raconte pas la fin, courez vite dévorer cet album, un gros coup de cœur pour les petits, dès 4 ans !

Pereira prétend
24,00
par (Libraire)
4 octobre 2016

Un roman à redécouvrir grâce au talent de dessinateur dede P-H Gomont

Qui est donc Pereira ? Il est né une première fois en 1994 sous la plume de Antonio Tabucchi pour renaître grâce aux crayons de Pierre-Henry Gomont. Pereira vit au Portugal en 1938 et s'occupe de la rubrique culturelle d'un quotidien alors que Salazar et ses sbires règnent en maîtres adoubés par Mussolini et Franco. Depuis le décès de sa femme, le quotidien de Pereira est morne et solitaire. Une rencontre fortuite avec un jeune idéaliste va bouleverser sa vie.
Pourquoi lire cette adaptation graphique du roman d'Antonio Tabucchi? Pour découvrir ou retrouver le roman italien dénonçant la dictature et la censure politique, écrit à un moment où Berlusconi va être élu pour la première fois chef de gouvernement en Italie. Avec Pereira, mélancolique, massif et fragile souffrant d'une envie insatiable de nourriture confinant à la maladie, Tabucchi crée un personnage qui pourrait être Monsieur Tout Le Monde mais dont les convictions profondes et l'humanisme vont peu à peu reprendre le dessus sur la lâcheté et l'égoïsme.


Gomont s'est approprié le roman de Tabucchi de très belle manière, par le dessin évidemment. Le trait vibre légèrement, comme lorqu'on regarde un paysage écrasé par la lumière solaire. Chaque silhouette se détache entourée d'un léger halo blanc, insufflant de l'énergie dans la page tout en créant une lisibilité exemplaire. Les couleurs, fortes, tranchées, participent pleinement à l'ambiance avec les ciels azuréens et les façades ocre que l'on sait être celles de Lisbonne. La conscience de Pereira prend la forme d'un petit bonhomme qui apparaît à ses côtés, le sermonnant ou l'incitant à prendre position sur ce qu'il voit et qui le révulse: des arrestations sommaires en pleine rue, des assassinats perpétrés par la police du régime et passés sous silence par la presse...
Ce roman graphique est un exemple parfait de ce que peut apporter la Bd à la littérature: une relecture pleine de style et d'originalité donnant vie sous une autre forme à un texte fort, bien loin d'une simple transposition sans imagination ou éclat. Lecture recommandée aussi pour un public ado.

Continuer
par (Libraire)
4 octobre 2016

Gros coup de cœur pour le très beau roman de Laurent Mauvignier paru en cette rentrée littéraire aux éditions de Minuit: la perte de soi entraînant la perte des autres emmène peu à peu au bord du gouffre une femme divorcée avec un fils de quinze ans, Samuel. Consciente tout à coup des dérives vers lesquelles celui-ci s'enfonce, elle décide de partir pour plusieurs mois avec lui, pour une chevauchée lointaine. Un roman fort sur l'incompréhension, la difficulté de communiquer, le mal être mais aussi l'amour qui peut faire traverser le monde. Un voyage superbe pour se retrouver...