Laurence G.

COMBIEN DE TERRE FAUT-IL A UN HOMME ?
par (Libraire)
4 octobre 2016

Un magnifique album reprenant une nouvelle de Tolstoï

Pacôme, un jeune paysan de Sibérie, cultive son champ; sa famille ne manque de rien mais il est rongé par l’envie d’avoir un champ plus grand, ainsi pourrait-il être « tout à fait heureux »… ; de page en page, Pacôme réussit à agrandir son domaine, n’hésitant pas à parcourir des terres de plus en plus lointaines pour réaliser ses rêves de possession jamais satisfaits. Mais cupidité et avidité n’étant pas synonymes de bonheur, l’histoire finit bien mal pour Pacôme…
Un double coup de cœur pour le texte à méditer et pour les gravures superbes de Raphaël Urwiller, illustrateur et éditeur par ailleurs d’Icinori.

Les esclaves oubliés de Tromelin
par (Libraire)
4 octobre 2016

Une BD superbe alliant Histoire et documentaire

1761: un navire de la Compagnie des Indes françaises avec à son bord 160 esclaves malgaches échoue sur un îlot de récifs de moins de 2 kilomètres de long en plein océan indien. Le lieutenant réussit à faire construire un bateau à partir de l'épave du premier et à rejoindre la civilisation mais en abandonnant les esclaves sur place. C'est seulement quinze ans après que l'on retrouvera sept femmes et un enfant ayant réussi à survivre malgré les tempêtes récurrentes submergeant l'îlot et les conditions de vie extrêmement difficiles.
Deux récits s'imbriquent dans cette BD captivante, l'un racontant ce naufrage et la survie des esclaves rescapés après leur abandon sur l’île par les Français, l'autre la mission scientifique à laquelle a participé l'auteur en 2008 pendant 6 mois et qui a permis de dégager des traces de cette occupation (ustensiles, constructions de pierres, restes du bateau échoué...).

Sylvain Savoia nous offre deux histoires complémentaires et fortes qu'il a réussi à traiter différemment au niveau du graphisme et de la narration. Un album superbe !
Laurence

Pike / roman

Éditions Gallmeister

16,00
par (Libraire)
4 octobre 2016

Un roman bien noir

Après l’excellent "L’expert" de Trevanian, voici un autre titre réédité dans la nouvelle collection de Gallmeister, « Néonoir », éditeur que nous aimons beaucoup au Moulin des Lettres et que nous suivons depuis longtemps.
Anti-héros absolu revenu de tout et du pire, Douglas Pike vit au jour le jour de petits boulots dans sa ville natale de Cincinnati et « hérite » un beau matin d'une gamine de 12 ans, sa petite-fille, dont il devient le seul parent puisque sa fille, abandonnée enfant, est morte d'une overdose.
Voulant éclaircir les conditions dans lesquelles elle a trouvé la mort, Pike part à la recherche du fantôme de sa fille. Bijou noir, langue âpre, alcool, drogue et prostitution à en pleurer, sans oublier un flic pourri jusqu'au tréfonds de l'âme en personnage secondaire rebutant à souhait. Un roman percutant qui traite aussi de paternité, d’amitié, de solitude et de l’Amérique des désespérés.

La traversée
par (Libraire)
4 octobre 2016

Comme dans « Dans la mer il y a des crocodiles» de Fabio Geda ou « Le temps des Miracles » de Anne-Laure Bondoux, deux gros coups de cœur lors de leur parution, ce court roman nous emmène dans un voyage particulier, celui des centaines de migrants qui cherchent à fuir leur pays en guerre ou ravagé par la famine à travers le personnage de Seyba dit aussi Sam, jeune homme qui décide de s’embarquer sur un bateau clandestin pour rejoindre l’Europe. Avant d’atteindre le bateau qui symbolise tous leurs espoirs, adultes et enfants devront suivre un parcours semé d’embûches, débourser encore et encore, subir coups et insultes des passeurs …

Un sujet d’actualité brûlant très bien traité, à lire dès 11 ans

Quatre soeurs, T3, Bettina
15,00
par (Libraire)
4 octobre 2016

On adore !

Comme les deux précédents tomes, cet album narre les péripéties de 5 sœurs qui ont entre 9 et 23 ans. Chaque volume s'attache plus particulièrement à l'une d'entre elles. Ayant perdu ses parents dans un accident de voiture deux ans auparavant, la fratrie continue d'habiter dans la grande et vieille maison familiale en bord de mer, sous la tutelle fantasque d'une tante qui ne fait que de rares visites. Entre petits bonheurs, grandes jalousies, amours diverses, problèmes d’intendance économique et éclats de rire, on est sous le charme de cette série abordant des sujets graves avec une grande sensibilité. Les illustrations de Cati Baur contribuent depuis le premier tome au grand bonheur de lecture.