Laetitia .

23,00
par (Libraire)
11 avril 2022

Absolument magnifique et nécessaire.

Elles sont quatre à avoir accepté, en conscience, un marché inhumain qui les mènera de Lagos à Anvers. Cet aller simple vers la Belgique pour vivre « le rêve Européen » est aussi un aller simple vers l'exploitation. Elles s'en doutaient, mais à leurs yeux tout vaut mieux que de s'enliser dans leur quotidien désastreux...

Le destin de Sisi, Efe, Ama et Joyce nous est raconté sans aucun misérabilisme, et avec une incroyable justesse, pour mieux nous faire comprendre les raisons qui les ont poussées à accepter l'inacceptable. Avec, en fil rouge, la disparition de Sisi à Anvers, l'autrice Chika Unigwe réussit à la fois à nous tenir en haleine dans un roman avec beaucoup de souffle, mais aussi à nous livrer un véritable témoignage sur ces femmes qui quittent le Nigéria dans l'espoir d'un avenir meilleur pour elles et leurs familles.

Un grand merci à l'autrice Chika Unigwe qui, forte de ses longs entretiens avec ces femmes, réussit à nous emmener en plein cœur de Lagos, Nigéria, et nous rapporter avec brio les termes d'une traite humaine impitoyable qui a lieu aujourd'hui et sous nos yeux.

24,00
par (Libraire)
26 mars 2022

Une satire de la bonne société anglaise au lendemain de la guerre, accompagnée d'un subtil humour bien "british"!

Des personnages au caractère bien trempé se côtoient dans l'hôtel de Pendizack, dans les Cornouailles. Le cadre est idyllique, l'hôtel est une pension familiale, la nature semble toute faite pour les promenades romantiques... Mais c'est sans compter sur la falaise, qui, telle une épée de Damoclès, menace tout ce petit monde. Et plus nous apprenons à connaître les différentes personnalités, plus on se fait une idée précise des victimes que l'on aimerait voir succomber. Le Festin aura lieu... mais qui seront les absents ?

Avec « Le Festin », les éditions de la Table Ronde nous proposent de (re)découvrir Margaret Kennedy, une autrice britannique terriblement facétieuse et talentueuse... Un vrai régal !

Roman

JoAnne Tompkins

Éditions Gallmeister

26,20
par (Libraire)
8 mars 2022

Un premier roman magistral, puissant et addictif. Un très grand coup de cœur!

Les événements sont écrits dès les trois premières pages :
Dans une petite ville tranquille des Etats-unis, Daniel, un adolescent sans histoire, est porté disparu. Une semaine plus tard, Jonah, son meilleur ami, écrit une lettre dans laquelle il révèle l'avoir tué, puis met fin à sa vie. Evangeline, seize ans, découvre qu'elle est enceinte et pour cette raison, est abandonnée par sa mère. Elle trouve refuge chez le père de Daniel.

Ce qui vient après de tels drames ? La recherche d'une justification, la culpabilité, la reconstruction. C'est aussi un nouveau regard que l'on jette sur le passé et un avenir inattendu à appréhender. Ce qui vient après : la rencontre, le pardon. La confiance retrouvée.

Avec ce premier roman magistral, Joanne Tompkins explore les multiples facettes de l'âme humaine et son combat perpétuel entre le bien et le mal. L'autrice réussit à dépeindre avec une grande justesse les sentiments humains. Ses personnages sont complexes, fascinants, touchants, et portent tous en eux une lumière qui ne demande qu'à grandir.

« Ce qui vient après » est un roman puissant et complet, qui vous accompagnera longtemps. Attention cependant, vous risquez de tellement aimer ses personnages que vous n'aurez pas envie de terminer le livre et devoir les quitter...

Roman

Joëlle Losfeld

23,00
par (Libraire)
16 février 2022

Ode à la simplicité, "L'arche de lumière" donne envie de tout quitter pour vivre en accord avec soi-même

Eva Fitzgerald a 40 ans passés lorsqu'elle quitte son mari et démarre une nouvelle vie. Nous sommes en Irlande, au milieu du XXème siècle; il n'est pas encore question de divorce et cette décision reste largement incomprise.
Dans cette Irlande conservatrice, réactionnaire, Eva peine à s'adapter: elle est libre, artiste, et douée d'une empathie débordante. Sa soif de découverte et de rencontres la mène de Dublin au Kenya, en passant par le Maroc ou encore l'Espagne, où elle s'essaie au métier d'écrivain.
Elle met fin à ses pérégrinations lorsqu'elle rentre en Irlande pour tenter d'apporter son soutien a son fils qui subit encore de plein fouet une société qui n'a pas encore décriminalisé l'homosexualité .

Eva est une grande optimiste, qui met un point d'honneur à voir le meilleur en toute personne et toute chose. Elle possède une force de vie incroyable et une grande capacité de résilience lui sera bien utile face aux deuils qui s'annoncent.

À travers ses personnages, l'auteur Dermot Bolger dépeint un passage de l'histoire de la société Irlandaise, qu'il place dans la marche de l'histoire mondiale.

La construction du roman nous permet de nous concentrer sur les moments clés de la vie d'Eva, qui a réellement existé... Et qu'il est bon de savoir qu'une personne si inspirante et si simple puisse exister! Nul doute qu'elle méritait un roman, et il est heureux que ce soit Dermot Bolger (et sa fine plume), qui ait croisé sa route et ait accepté cette responsabilité.

23,00
par (Libraire)
25 janvier 2022

Surprenant et envoûtant

Nous débutons notre lecture avec un couple new-yorkais d'âge mur. Il y a encore beaucoup de tendresse et d'amour entre eux, même si la lecture nous fait ressentir un passé houleux juché de non-dits. Ils sont dans un train, en direction d'un pays où la neige recouvre tout. Mais ce voyage n'est ni de plaisir, ni d'affaire: ils ont traversé océans, mers et montagnes pour saisir leur seule et dernière chance d'avoir un enfant.
Mais dès lors qu'ils arrivent au fin fond de ces terres, l'atmosphère devient de plus en plus étrange: ils semblent être arrivés à la frontière entre rêve et réalité.
Malgré ces désagréments, le couple réussit malgré tout à atteindre l'hôtel (au nom difficilement prononçable – Borgarfjaroasysla Grand Imperial Hotel). Les résidents de l'Hôtel sont tous très hauts en couleurs: on y trouve une femme sans âge, au glamour Hollywoodien, un jeune barman bilingue qui rêve d'ailleurs sans réussir à partir et aime raconter des mensonges, un homme d'affaire fantasque et inquiétant ainsi qu'un guérisseur réputé. Les salles de bain sont roses, du carrelage au plafond. Et dans tout cela, ce couple cherche à faire le point et à aller de l'avant... Mais le temps passe, l'adoption semble compromise, et les protagonistes venus chercher sérénité et quiétude se retrouvent face à eux-mêmes.
"Ce qui arrive la nuit", c'est la remise en question, l'angoisse irréelle d'une existence bien réelle. C'est un livre auquel il est difficile de rendre justice en le résumant simplement car tout se passe entre les lignes, dans les questions qu'il pose, les réflexions qu'il propose et les réponses que nous y trouvons. Les personnages, bien que fantasques, sont terriblement attachants et nous avons envie de les accompagner dans leur quête à la lisière entre réalité et fantastique.
L'écriture de Peter Cameron et la traduction qu'en fait Catherine Richard-Mas est tout simplement sublime. Le lyrisme sert magnifiquement la philosophie que l'on trouve au sein de ce roman, qui ne manquera pas de vous bouleverser.
Nous ne pouvons que vous encourager à vous plonger dans cet univers enneigé, froid et chaleureux à la fois.