Pauline S.

21,00
par (Libraire)
8 octobre 2014

C'est dans un environnement plutôt machiste et esclavagiste que grandit Pythias, très proche de son père, Aristote, dont elle bénéficie de l'enseignement. Un père tendre,aimant et admiratif. Pythias s'intéresse aussi bien aux sciences qu'aux lettres, est passionnée par la biologie et collectionne les squelettes en tout genre ; jusqu'au jour où elle devient une femme et se trouve brutalement exclue de ce cercle d'érudition masculin. C'est le premier bouleversement dans sa sa vie qui sera suivi par celui de quitter Athènes dans la précipitation après la mort d'Alexandre le Grand, les macédoniens doivent retourner en Macédoine.
C'est avec délectation qu'Annabel Lyon nous plonge dans le quotidien de Pythias, dans une langue résolument moderne. Son roman précédent, Le juste milieu, raconte la jeunesse d'Alexandre le Grand, qui avait pour précepteur Aristote, à découvrir également !

par (Libraire)
8 octobre 2014

Oscar, jeune aide-soignant, au hasard des rues de Cambridge, est subjugué par la musique. Il pénètre alors dans la chapelle du King's College et prend place parmi les auditeurs. Il tombe sous les charmes d'Iris, violoncelliste, est fasciné par Eden, son frère, organiste virtuose. Ils sympathisent et Oscar intègre la bande des étudiants de Cambridge. Eden, persuadé du pouvoir de la musique sur les émotions et ne tarde pas à tester et manipuler Oscar...Aux frontières du génie et de la folie, jusqu'où peut aller Eden ?
Benjamin Wood nous livre un premier roman remarquablement construit, prenant et fascinant, à lire absolument !