Le Sport des rois
24,00
par (Libraire)
26 février 2019

Magnifique et terrible, un très grand roman!

650 pages, autant dire un pavé, vont vous plonger dans l’Amérique des propriétaires terriens du Kentucky à la terre fertile et à l’herbe bleue, et dans l'histoire de ceux qui les ont rendus riches et arrogants, les esclaves : un roman brillant et dense qui vient d’être publié dans la collection « Du monde entier » chez Gallimard, écrit par une jeune femme presque inconnue puisqu’elle n’a publié qu’un seul roman précédemment.
Le lecteur va suivre la destinée d’une famille, les Forge, arrivée au Kentucky il y a 7 générations, emplie de la certitude d’être la maîtresse de ces terres et dont la fierté du nom est la colonne vertébrale.
Le jeune Henry Forge, dont on va suivre le parcours de façon plus intime ainsi que celui de sa fille, Henrietta, déclare à son précepteur tout juste arrivé au domaine :

« Le Kentucky est le plus grand Etat de l’Union.
- En êtes-vous sûr ? répliqua l’homme
- Absolument.
- Plus grand même que le New Jersey ? » Il tortilla ses lèvres d’un air vaguement amusé.
Henry ne saisit pas la plaisanterie, il écarquilla les yeux. «  Des gens ont risqué leur vie pour arriver jusqu’ici et fuir des Etats comme le New Jersey. Quand ils ont banni l’esclavage en 1804, de nombreuses familles ont migré vers le Sud avec leurs Nègres pour s’install-
- Leurs Noirs ». L’homme inclina la tête sur le côté, un sourcil levé. « Vous vouliez dire Noirs, non ? »

Quand Henry hérite du domaine, il décide d’arracher le maïs et le tabac qui ont fait jusque-là la fortune de la famille et le transforme en haras pour y élever des purs-sangs et créer le cheval qui mettra tous les autres à terre. Obnubilé par sa passion, il se lance dans cette entreprise et y consacre sa vie tout en léguant son obsession à sa fille qu’il va éduquer dans le but de poursuivre son grand œuvre.
La dynastie Forge fonctionne en circuit fermé, d’autant que la mère de Henrietta a fui le domaine pour l’Europe en laissant à son mari le soin d’élever la fillette qui se révèle brillante et aussi déterminée que son père à créer des chevaux exceptionnels. C’est à ce moment-là que va débarquer Allmon Shaughnessy, embauché comme groom et premier Noir à travailler dans le haras des Forge.
L’histoire va et vient dans le temps et nous ramène à ce qu’ont enduré les ancêtres d’ Allmon et ce que lui-même va devoir supporter ; elle raconte le sort qui s’acharne sur les Noirs de Cincinnati et d’ailleurs, hommes ou femmes, jeunes ou vieux et qui les remplit de haine et de volonté de vengeance.
L’écriture puissante de E.C. Morgan est complexe et nous entraîne dans ce qui fonde l’histoire des Etats-Unis, mais elle fouille également le tréfonds des âmes tout en dépeignant la nature et le monde des chevaux de façon superbe. Un très grand roman, assurément, et une auteure à suivre.

Tous les conseils de lecture