par (Libraire)
16 mai 2022

De la BD, de la SF, de la très bonne BD, de la très bonne SF !

(Adaptation d'une nouvelle de Liu Cixin, auteur de plusieurs romans et nouvelles parus en français chez Actes Sud)
Autant le dire de suite, cette épaisse bd -1ère d'une série de 15 volumes lancée par Delcourt sous le titre de "Les futurs de Liu Cixin"- est une claque visuelle et scénaristique.
Le compte à rebours a commencé pour la Terre condamnée à disparaitre suite à l'explosion du Soleil anticipée par les scientifiques quelques 400 ans avant le début de notre récit. Les humains n'ont eu de cesse depuis de mettre au point une technologie capable de dévier la Terre de son orbite afin de l'éloigner du Soleil et de la conduire dans une autre galaxie située à 4.3 années-lumière, petite balade qui a commencé et qui va durer quelques 2500 années...
Les conséquences dramatiques et de tous ordres (environnemental, psychologique, technologique, politique) de cette "migration" spatiale émergent dès l'introduction, quelques pages présentant le début de la mise en œuvre de la sortie d'orbite de la Terre. 3 parties présentent ensuite l'une des étapes de la migration terrestre. Le découpage adopté étant chronologique, la compréhension de toute l'histoire en est largement facilitée.
Le point de vue adopté est celui d'une famille à travers plusieurs générations. Le récit avance grâce à des cartouches denses en informations, sortes de voix off, les dialogues étant par contre réduits au minimum car les personnages ne sont pas au centre de l'histoire : ils ne sont qu'un support narratif, le sujet central étant la destinée de notre planète et le devenir de l'humanité.
Un scénario dense (et noir) et des planches splendides, certaines se déployant en panoramiques, un travail graphique sur les paysages et les villes impressionnant : conseillée pour tout type de public ados-adultes !

Tous les conseils de lecture